Enquête ICOFOM sur la nouvelle définition du musée

Enquête ICOFOM sur la nouvelle définition du musée

Cher.e.s membres d’ICOFOM,

Depuis plus de quarante ans, le Comité international pour la Muséologie de l’ICOM (ICOFOM) a été en charge de la diffusion des débats théoriques et la circulation du savoir sur les pratiques et théories du musée. Nous nous sommes engagés de manière active afin de mieux spécifier des concepts-clés et des définitions pour le champ muséal. Plus récemment, nous avons participé au projet de définition du musée pour le XXIe siècle, initié par l’ICOM en 2016 après l’adoption de la Recommandation concernant la protection et la promotion des musées et des collections, leur diversité et leur rôle dans la société de 2015 (http://www.unesco.org/new/fr/culture/themes/museums/recommendation-on-the-protection-and-promotion-of-museums-and-collections/), puis développé depuis 2017 par le Comité permanent pour la définition du musée, perspectives et potentiels.

La définition du musée de l’ICOM est l’instrument le plus structurel et opérationnel de l’organisation, afin qu’elle puisse exprimer ses valeurs fondamentales et les missions du monde muséal. De fait, nous, le Comité international pour la muséologie et membres du bureau, souhaitons consulter la communauté ICOFOM, en valorisant le dialogue pour collecter vos points de vue sur l’actuelle proposition de définition, afin qu’ils puissent être exprimés dans toute leur diversité.

C’est pourquoi nous invitons nos membres à partager leur vision sur cette nouvelle proposition en répondant à notre questionnaire. Notre ambition, en tant que comité, est de collecter un large spectre d’opinions prenant en considération la pleine diversité culturelle de nos membres, en écoutant ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de prendre part pleinement à ce débat. En partageant une plus large gamme de points de vue, nous présenterons et publierons un rapport général, en rapport direct avec nos missions au sein du réseau de l’ICOM.

Après les premières discussions sur la définition portée par le MDPP, dans lequel l’ICOFOM a joué un rôle important, le Conseil Exécutif de l’ICOM a choisi une proposition parmi les textes recommandés par le MDPP lors de la 139e session ayant pris place les 21 et 22 juillet à Paris. Celle-ci devait être débattue et adoptée par les représentants des comités nationaux et internationaux de l’ICOM lors de l’Assemblée générale Extraordinaire prévue le 7 septembre 2019 à Kyoto. Après un débat particulièrement approfondi, l’Assemblée a voté le report du vote sur l’adoption de la proposition de définition. L’objectif était de disposer d’un temps nécessaire pour prendre en considération l’ensemble des implications induites par le texte proposé, et d’entendre les opinions de nos membres, avec l’ambition de valoriser un processus transparent et participatif. L’ICOFOM se félicite de cette décision qui permet d’étudier les implications, pour tous, de la définition proposée.

Voici le texte de la nouvelle proposition, présentée par le Conseil Exécutif de l’ICOM :

“Les musées sont des lieux de démocratisation inclusifs et polyphoniques, dédiés au dialogue critique sur les passés et les futurs. Reconnaissant et abordant les conflits et les défis du présent, ils sont les dépositaires d’artefacts et de spécimens pour la société. Ils sauvegardent des mémoires diverses pour les générations futures et garantissent l’égalité des droits et l’égalité d’accès au patrimoine pour tous les peuples.

Les musées n’ont pas de but lucratif. Ils sont participatifs et transparents, et travaillent en collaboration active avec et pour diverses communautés afin de collecter, préserver, étudier, interpréter, exposer, et améliorer les compréhensions du monde, dans le but de contribuer à la dignité humaine et à la justice sociale, à l’égalité mondiale et au bien-être planétaire.”(https://icom.museum/fr/news/licom-annonce-la-definition-alternative-du-musee-qui-sera-soumise-a-un-vote/)

Dans le but de présenter un rapport apportant une analyse des points de vue de nos membres et de proposer des modifications sur la nouvelle définition du musée avant la prochaine Assemblée Générale de l’ICOM – qui aura lieu à Paris en juin 2020, nous demandons aux membres d’ICOFOM qui souhaitent contribuer à cette réflexion de répondre à ce questionnaire avant le 31 décembre 2019 afin que nous puissions en analyser les résultats.

Nous vous remercions pour votre coopération et nous nous réjouissons de travailler ensemble sur la nouvelle définition du musée !

Avec nos sentiments distingués,

Le Président d’ICOFOM et les membres du Bureau (2019-2022)